L’ONG “Franciscains Bénin” a reçu le Prix des Droits de l’Homme 2014

Le mercredi 10 décembre 2014, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, l’ambassade de la France près le Bénin a décerné à l’ONG ” Franciscains Bénin” le Prix des Droits de l’Homme 2014, à l’Institut français de Cotonou.

Depuis 2012 l’ambassade de la France près le Bénin, organise chaque année une célébration thématique de la journée internationale des droits de l’homme. L’objectif est de reconnaître les actions collectives menées sur le terrain au Bénin et qui donnent l’occasion de récompenser et d’encourager les organismes de la société civile qui œuvrent au quotidien dans le domaine du respect des droits de l’homme. Le thème de l’édition de 2014 est : le droit à la vie pour dénoncer l’infanticide rituelle. C’est dans ce cadre que le prix de cette année a été décerné à l’ONG “Franciscains Bénin”.

IMG_1412

Aline KUSTER-MENAGER, Ambassadrice de la France près le Bénin

A en croire Aline KUSTER-MENAGER, Ambassadrice de la France près le Bénin, c’est grâce à l’ONG “Franciscains Bénin” qu’elle a découvert le phénomène des enfants dits sorciers et toute la difficulté rencontrée dans le but de corriger une telle mentalité. Partant de là, elle a compris le travail délicat qu’entreprend avec dévouement l’ONG “Franciscains Bénin”. C’est pourquoi, elle a fortement proposé à ses collaborateurs de retenir l’ONG “Franciscains Bénin” pour recevoir le prix des droits de l’homme de la République française au Bénin, expliqua-t-elle. En outre, elle a reconnu que l’ONG des franciscains entreprend un travail remarquable, difficile et de longue haleine. En conséquence, elle mérite d’être soutenue par tous.

IMG_1399

Anne Vincent, Représentante résidente de l’UNICEF au Bénin

Anne Vincent, Représentante résidente de l’UNICEF au Bénin, pour sa part, a expliqué que l’infanticide rituelle existait depuis l’antiquité. De ce fait et à titre illustratif, les enfants qui naissaient avec des dents étaient considérés comme des êtres vertueux dont l’avenir était radieux : Louis XIV, Hannibal, Napoléon et bien d’autres encore seraient nés avec des dents. C’est dire donc qu’il est inconcevable voire crapuleux d’éliminer une vie innocente pour ce motif.

IMG_1419

Naomie AZARIA HOUNHOUI, Ministre de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Age.

Quant à Naomie AZARIA HOUNHOUI, Ministre de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Age, elle a reconnu que l’infanticide rituelle constitue une réalité et un sujet tabou qui mine notre tradition, car l’enfant est un sujet de droit. Ainsi, l’infanticide constitue-t-elle un meurtre et un acte de discrimination qui exclut toute chance de vie et de développement à une personne extrêmement vulnérable qui s’opère malheureusement au Bénin au nom des croyances et convictions socio-culturelles séculaires, a-t-elle déploré. Pour finir, le ministre de la famille a salué et reconnu le travail qu’accomplit dans la patience et la discrétion l’ONG “Franciscains Bénin” pour épargner des enfants de l’infanticide rituelle.
Par ailleurs, au cours de la cérémonie, un extrait du film intitulé Enfant sorcier réalisé par le béninois Modeste HOUNGBEDJI, a été présenté à l’assistance. Le prix décerné à l’ONG ” Franciscains Bénin ” est constitué par une marque de reconnaissance. Elle a reçu également quelques DVD du film intitulé Le secret de l’enfant fourmi. Il est sous-titré en bariba. L’ONG utilisera ce support en vue de sensibiliser le public. Pour la circonstance, l’ONG était représentée par son président frère Luigi COPPARI, son coordonateur frère Auguste AGOUNKPE, son comptable Mme Monique BADOU, la Mère Madeleine KOTY (Fille de Padre Pio) et les sœurs tertiaires capucines.

IMG_1436

Josep COLL, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Bénin entouré de quelques membres de Franciscain Bénin.

La cérémonie de remise de prix s’est déroulée en présence de Josep COLL, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Bénin, Rosine Sori COULIBALY Représentante Résidente du Programme des Nations Unies et des délégués de plusieurs ambassadeurs européens en mission au Bénin.

IMG_1430

Rosine Sori COULIBALY Représentante Résidente du Programme des Nations Unies

Quelles sont les actions ayant permis à l’ONG “Franciscains Bénin” de remporter ce prix ?
Au nombre des actions menées par l’ONG “Franciscains Bénin”, il y a : la déclaration orale des Franciscains à l’ONU en 2008 à Genève, l’organisation du forum pour la sauvegarde de la vie des enfants dits sorciers en mars 2012, les campagnes de sensibilisation à Brignamarou et Kérou en 2012, le parrainage du forum de Nikki au cours duquel les chefs traditionnels se sont penchés sur l’infanticide rituelle, la campagne de sensibilisation de Bori et le projet de recensement en cours de réalisation. Ces activités ont permis de rallier à la cause des enfants dits sorciers certaines têtes couronnées et élus locaux. Ce qui constitue un message fort pour le changement de mentalité a laissé entendre le frère Luigi COPPARI, président de l’ONG “Franciscains Bénin”.
“Franciscains Bénin” est une ONG qui regroupe une dizaine d’Instituts religieux qui se réclament de la spiritualité de saint François d’Assise et qui opèrent au Bénin. Ils sont spécialisés dans les domaines de la pastorale, de l’éducation, de la communication et de la santé.

                                                                                                                                                                                              Frère Janvier Maxime DJOSSA