Célébration du 20ème anniversaire d’existence La fraternité Notre-Dame de Lorette des Frères Mineurs Capucins jubile

 

La fraternité Notre-Dame de Lorette des Frères Mineurs Capucins Ouessè a rendu grâce le dimanche 11 décembre 2016 pour ses 20 ans d’existence et a accueilli de nouveaux lecteurs et acolytes institués.

13 décembre 1996-13 décembre 2016. Jubilez ! Criez de joie ! La fraternité Notre-Dame de Lorette des Frères Mineurs Capucins de Ouessè (Commune de Ouidah) a 20 ans. Les festivités ont démarré par une neuvaine préparatoire à Notre-Dame de Lorette du 30 novembre au 9 décembre 2016. Au terme de la neuvaine, les frères ont entrepris une procession avec la statue de la Vierge de Lorette au cœur du village de Ouessè en compagnie des fidèles et quelques membres des instituts religieux de la place. Au cours de la procession, la marche humble et priante de l’assemblée a été rythmée par la prière du chapelet et des hymnes mariales.

Former les postnovices

Le dimanche 11 décembre 2016, il sonnait 11h 05. A l’entrée de la fraternité Notre-Dame de Lorette, où il était attendu,  Mgr Brian UDAIGWE, Nonce Apostolique près le Bénin et Le Togo, fut accueilli par le frère Giulio PIERANI, (supérieur de la  communauté Notre-Dame de Lorette) et Luigi COPPARI, (supérieur régulier des capucins au Bénin),

avec ferveur par les chants des frères capucins en présence des Pères Didier AFFOLABI (recteur du grand séminaire Saint-Gall), Crépin ACAPOVI (directeur de publication de La Croix du Bénin), et Justin BOCOVO, professeur d’islamologie.

La fraternité Notre-Dame de Lorette est une maison de formation placée sous la protection de la Vierge de Lorette. Elle a pour  vocation essentielle de former les post-novices (jeunes religieux ayant terminé l’année de noviciat) capucins provenant du Bénin, du Burkina-Faso, du Cameroun, de la Côte-d’Ivoire et du Gabon. Depuis 20 ans,  la collaboration entre les 5 pays cités ci-dessus dans le domaine de  la formation des jeunes frères capucins en philosophie et en spiritualité franciscaine n’a cessé de s’intensifier. C’est avec ces motifs de joie, que les frères capucins sous la présidence de Mgr Brian UDAIGWE, en présence d’une dizaine de prêtres et de nombreux religieux (ses) ont rendu grâce  à Dieu en vue d’exprimer leur reconnaissance à tous ceux qui furent les acteurs de l’érection de cette maison de formation internationale et de l’œuvre de formation qui s’y déploie depuis 20 ans. Elle a accueilli  déjà plus d’une centaine d’étudiants capucins. Cette Fraternité pour le compte de cette année académique 2016-2017  comprend 49 étudiants dont 12 étudiants en théologie, tous béninois, suivant les cours au Grand Séminaire Saint-Gall ; et 37 étudiants en philosophie. Ces derniers quant à eux reçoivent une formation en philosophie et en franciscanisme au  C.E.P.F. (Centre d’Etude de Philosophie et de Franciscanisme) qu’abrite la Fraternité Notre-Dame de Lorette. Ceux-ci proviennent du Bénin, du Burkina-Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Gabon. Aussi, depuis l’année passée dix frères camilliens fréquentent ce centre d’étude. Bien avant les camilliens, les eudistes ont également fréquenté ledit centre.

Dans l’homélie qu’il a prononcée, Mgr Brian UDAIGWE s’est réjoui de cet anniversaire.

Puis il a invoqué la Vierge de Lorette afin qu’elle porte les soucis de cette maison aux oreilles de son Saint Fils, notre Seigneur Jésus. Par ailleurs, s’adressant aux étudiants il a dit : « que Notre Dame de Lorette, votre Patronne, vous accompagne avec son intercession maternelle dans votre parcours. Vous êtes les nouveaux acteurs investis de la mission de perpétuer les efforts des fondateurs de cette maison ».

 

Le service de la Parole et de la table sainte

Pour couronner les festivités des 20 ans d’existence de la fraternité Notre-Dame de Lorette, Mgr Brian UDAIGWE a conféré les ministères du lectorat et de l’acolytat à neuf frères capucins.

S’adressant aux lecteurs le prélat a lancé : « avant de transmettre la Parole de Dieu aux autres, accueillez-la vous-mêmes, laissez-vous instruire par l’Esprit, et méditez-la avec soin. L’adage latin « nemodat quod non habet » ne  dit-il pas personne ne peut donner ce qu’elle n’a pas ». De même, après avoir rappelé les fonctions de l’acolyte institué, le Nonce Apostolique leur a fait savoir qu’ils doivent désormais s’atteler à ce que les fidèles soient formés à la prière et participent de façon active et consciente, à la célébration commune de Dieu.  Pour se conformer à ce ministère : « unissez-vous de façon intime au sacrifice de Jésus-Christ, et faites ainsi de votre propre vie une offrande spirituelle qui plaise à Dieu » a souligné Mgr Brian UDAIGWE.  Les festivités prirent fin avec la consécration à la Vierge de Lorette et les agapes fraternelles.

 

Ps: Frère Janvier Maxime DJOSSA (Capucin).